Sélectionner une page

Commerce international

AEC LCA.7C
english-aec-program-montreal

À PROPOS DU PROGRAMME

Au cours des dernières décennies, le commerce mondial a facilité la mondialisation des entreprises. Dans les années 2000, les entreprises ont uni leurs forces, fusionné et innové. Aujourd’hui, le commerce a pris une toute nouvelle signification. Grâce à l’aide des gouvernements fédéral et provinciaux et d’autres organismes de soutien, les entreprises étendent maintenant leurs produits et services à des clients internationaux. Diverses mesures, à la fois en termes d’exploration, de visibilité et de financement, les aident à le faire.

 

C’est pour qui ce programme?

Le commerce international a besoin de personnes qualifiées, capables de développer et de gérer les opérations commerciales. Toute personne ayant une formation de 5e secondaire et / ou ayant une expérience professionnelle dans la vente, l’administration ou le marketing peut postuler à ce programme d’admission. Les étudiants prospectives doivent réussir un test de compétence en français et en anglais.

 

STRUCTURE DU PROGRAMME

Le Collége s’offre ce programme de commerce international dans une approche basée sur les compétences qui s’étend sur une période de 1290 heures et qui mène à une attestation d’études collégiales (AEC).

 

COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES

  • Analyser les réalités du lieu de travail dans le commerce international
  • Utiliser le logiciel d’application
  • Rechercher et analyser des informations sur le commerce international
  • Communiquer en français dans un contexte professionnel
  • Résoudre des problèmes liés aux mathématiques et aux statistiques
  • Communiquer en anglais dans un contexte professionnel
  • Réaliser une étude de marché
  • Gérer l’inventaire et l’acquisition de biens et services
  • Collaborer à l’élaboration d’une démarche de développement durable
  • Analyser le processus d’importation et d’exportation d’une propriété
  • Gérer la logistique pour le transit international de fret et la prestation de services
  • Se référer aux sources du droit et aux conventions commerciales internationales
  • Calculer les coûts d’importation et d’exportation
  • Participer à la gestion des risques du commerce international
  • Développer une stratégie de développement de marché
  • Déterminer les modes de paiement et de financement dans le cadre des transactions internationales
  • Négocier dans un contexte international
  • Développer une stratégie de commerce électronique
  • Développer un projet de marketing international
    Intégrer un lieu de travail

PERSPECTIVES D’EMPLOI

Un technicien en commerce international (TCI) travaille pour les entreprises qui souhaitent faire des affaires en dehors du pays dans lequel elles opèrent. Cela signifie importer des biens et / ou des services et souvent explorer de nouveaux marchés. De plus, un TCI formé peut travailler avec des entreprises qui souhaitent se développer et se développer sur le marché canadien.

Un TCI peut également trouver un emploi comme :

  • Un consultant d’export
  • Un analyste pour les marchés étrangers
  • Commerçant
  • Employé pour le bureau d’un commissaire à l’exportation,
  • Employé d’une association professionnelle
  • Employé d’une organisation non gouvernementale (ONG)

L’expertise logistique d’un TCI lui permet d’agir en tant que transitaire ou autre type d’intermédiaire dans des transactions commerciales au sein de sociétés de logistique ou de sociétés de transport impliquées dans l’exportation ou l’importation. Selon Emploi Québec, les perspectives d’emploi pour les ventes au détail, les ventes techniques, les acheteurs, les vendeurs et les représentants des ventes sont favorables pour les années à venir.

Avez-vous des questions ou des commentaires?