Sélectionner une page

Sécurité sur le campus

Maintenir la santé et la sécurité sur le campus

Cette page web fournit des informations pertinentes concernant la santé et la sécurité au Collège TAV. En cas d’urgence, appelez le 9-1-1.

Sur cette page :

  • Problèmes de santé
  • COVID-19
  • La variole simienne (VS)
  • Sécurité sur le campus
  • Procédures d’urgence

PROBLÈMES DE SANTÉ

La prévention de la transmission de virus, d’infections et d’autres maladies est la responsabilité de tous les intervenants sur le campus. Consultez la liste des préoccupations actuelles en matière de santé dans la province de Québec pour connaître les symptômes, les risques, les traitements et la prévention.

La COVID-19

La maladie à coronavirus (COVID-19) est une maladie infectieuse, causée par le virus SRAS-CoV-2, qui a commencé à se propager dans le monde au début de 2019.

Situation actuelle

Rester prudent

Le port d’un masque à l’intérieur des pavillons du Collège TAV ainsi que dans plusieurs lieux publics fermés ou partiellement fermés n’est plus obligatoire. Toutefois :

  • Le port du masque est recommandé pour les personnes vulnérables et les personnes âgées.
  • Le port du masque est recommandé aux personnes qui reviennent sur le campus après la période d’isolement si vous avez contracté la COVID-19.
  • Il est toujours recommandé de se désinfecter les mains en entrant dans les pavillons du Collège TAV.
  • Si vous avez été testé positif, restez chez vous, ne voyez pas les autres, auto-isolez-vous et suivez les instructions ci-dessous.
  • Dorénavant, une personne qui présente des symptômes (à l’exception de ceux qui requièrent l’exclusion tels que la fièvre) dont le premier test rapide est négatif, est autorisée à retourner dans le milieu scolaire en attendant la réalisation du second test dans les 24 à 36 heures qui suivent.

Mise à jour : 13 septembre 2022

Symptômes, transmission et traitement

Symptômes

Il n’est pas possible de faire la différence entre la COVID-19 et la grippe en se basant seulement sur les symptômes, car ils se ressemblent trop. Un test de dépistage doit être réalisé pour identifier la présence de la COVID-19. En raison de la hausse du nombre de cas d’infection, les tests PCR réalisés en clinique de dépistage sont désormais réservés à des groupes de personnes prioritaires. Si vous ne faites pas partie des personnes prioritaires, il est recommandé de faire un test rapide à la maison. S’il vous est impossible d’obtenir ces tests, isolez-vous en respectant les Consignes à suivre pour la personne atteinte de la COVID-19.

Les symptômes suivants s’appliquent à tous, y compris aux bébés dès l’âge de 6 mois. Pour les bébés de moins de 6 mois, consultez Info-Santé (811) ou un médecin, si votre enfant présente des symptômes, dont de la fièvre.

Avoir la présence d’un des symptômes suivants :

  • fièvre :
    • à partir de 6 ans : 38,1 °C (100,6 °F) et plus (température buccale),
    • de 6 mois à 5 ans : 38,5 °C (101,3 °F) et plus (température rectale),
  • perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale, avec ou sans perte de goût,
  • toux (nouvelle ou aggravée),
  • essoufflement,
  • difficulté à respirer,
  • mal de gorge,

ou avoir la présence d’au moins deux des symptômes suivants :

  • nez qui coule ou congestion nasale (nez bouché) de cause inconnue,
  • maux de tête,
  • grande fatigue,
  • douleurs musculaires généralisées (non liées à un effort physique),
  • perte d’appétit importante,
  • nausées ou vomissements,
  • maux de ventre,
  • diarrhée.

En cas de doute, appelez Info-Santé 811 ou consultez un professionnel de la santé.

Veuillez consulter la page web du gouvernement du Québec pour tous les détails : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/symptomes-transmission-traitement

Protocole pour les stagiaires travaillant avec les patients

Conformément au l’arrêté no 2022-033, du Loi sur la santé publique, demeure en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022. Cet arrêté prévoit que les étudiants et les stagiaires, dont les activités impliquent des contacts directs avec des patients ou avec d’autres intervenants qui ont des contacts directs avec des patients, doivent être adéquatement protégés contre la COVID-19. Ils doivent transmettre la preuve qu’ils sont adéquatement protégés à leur établissement d’enseignement.

Protocole pour les étudiants

Le port d’un masque à l’intérieur des pavillons du Collège TAV ainsi que dans plusieurs lieux publics fermés ou partiellement fermés n’est plus obligatoire. Cependant :

  • Le port du masque est recommandé pour les personnes vulnérables et les personnes âgées.
  • Le port du masque est recommandé aux personnes qui reviennent sur le campus après la période d’isolement si vous avez contracté la COVID-19.
  • Il est toujours recommandé de se désinfecter les mains en entrant dans les pavillons du Collège TAV.
  • Si vous avez été testé positif, restez chez vous, ne voyez pas les autres, auto-isolez-vous et suivez les instructions ci-dessous.
  • Dorénavant, une personne qui présente des symptômes (à l’exception de ceux qui requièrent l’exclusion tels que la fièvre) dont le premier test rapide est négatif, est autorisée à retourner dans le milieu scolaire en attendant la réalisation du second test dans les 24 à 36 heures qui suivent.

Tout au long de la session :

  • Si vous avez reçu un résultat positif à la COVID-19, respectez les consignes suivantes :
  • Dorénavant, une personne qui présente des symptômes (à l’exception de ceux qui requièrent l’exclusion tels que la fièvre) dont le premier test rapide est négatif, est autorisée à retourner dans le milieu scolaire en attendant la réalisation du second test dans les 24 à 36 heures qui suivent.

Pendant les examens de mi-session et les examens finaux :

  • Si vous avez été testé positif lors d’une évaluation:
    • Ne venez pas au Collège.
    • Informez votre (vos) professeur(s) et votre coordination de programme dès que possible.
    • Fournissez une preuve officielle de votre situation (note du médecin, résultat positif du test, etc.) à votre coordination de programme par courriel ou par Mio.
    • Restez à la maison et suivez les consignes relatives à l’isolement : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/isolement 
    • Les examens seront reportés à une date ultérieure si les documents appropriés ont été soumis à temps.

 

Protocole pour le personnel

Le port du masque à l’intérieur des pavillons du Collège TAV ainsi que dans plusieurs lieux publics fermés ou partiellement fermés n’est plus obligatoire. Cependant :

  • Le port du masque est recommandé pour les personnes vulnérables et les personnes âgées.
  • Le port du masque est recommandé aux personnes qui reviennent sur le campus après la période d’isolement si vous avez contracté la COVID-19.
  • Il est toujours recommandé de se désinfecter les mains en entrant dans les pavillons du Collège TAV.
  • Si vous avez été testé positif, restez chez vous, ne voyez pas les autres, auto-isolez-vous et suivez les instructions ci-dessous.
  • Dorénavant, une personne qui présente des symptômes (à l’exception de ceux qui requièrent l’exclusion tels que la fièvre) dont le premier test rapide est négatif, est autorisée à retourner dans le milieu scolaire en attendant la réalisation du second test dans les 24 à 36 heures qui suivent.

Tout au long de la session :

  • Si vous avez été testé positif, ne venez pas au Collège :
  • Dorénavant, une personne qui présente des symptômes (à l’exception de ceux qui requièrent l’exclusion tels que la fièvre) dont le premier test rapide est négatif, est autorisée à retourner dans le milieu scolaire en attendant la réalisation du second test dans les 24 à 36 heures qui suivent.

 

Se faire vacciner

Des rendez-vous gratuits pour la vaccination contre la COVID-19 peuvent être pris en ligne sur https://portal3.clicsante.ca 

La variole simienne (VS)

La variole simienne, communément appelée « monkeypox », est une maladie causée par un virus appelé orthopoxvirus simien. Actuellement, la transmission se fait principalement par contact avec une personne infectée. Selon Santé Montréal, la maladie a commencé à se propager dans la région de Montréal à partir de mai 2021.

Situation actuelle

Rester prudent

Selon Santé Montréal, depuis le 12 mai 2022, la Direction régionale de santé publique de Montréal enquête sur des cas d’ulcérations orales et génitales inhabituelles reliés à la variole simienne sur l’Île de Montréal.

La variole simienne se transmet lors de contacts étroits et rapprochés (peau à peau) avec des lésions cutanées, des muqueuses ou des sécrétions respiratoires d’une personne infectée. L’infection se transmet principalement lorsqu’une personne a des symptômes, et ce, jusqu’à ce que les lésions cutanées soient guéries (présence de peau neuve). Généralement, les premiers symptômes apparaissent dans les 5 à 7 jours suivant l’infection (jusqu’à 21 jours dans certains cas).

La maladie se résout d’elle-même en 2 à 4 semaines dans la majorité des cas. Des cas très rares de complications graves peuvent toutefois survenir.

Actuellement, les hommes et les personnes faisant partie des communautés GBTQ (gay, bisexuel, transgenre et queer) de Montréal sont les plus à risque de contracter le virus.

Symptômes et transmission*

Les symptômes

Dans l’épidémie présentement en cours, on observe des lésions sur la peau, particulièrement au niveau des organes génitaux, de l’anus, du visage, du torse ou des extrémités. Ces symptômes peuvent être accompagnés ou précédés de :

  • Ganglions enflés
  • Fatigue/Manque d’énergie
  • Douleurs musculaires ou articulaires
  • Fièvre
  • Maux de tête
  • Sueurs nocturnes
  • Nausée et vomissement

Les lésions, qui peuvent s’apparenter à celles observées lors des infections de syphilis, herpès, varicelle et de zona, sont d’abord plates, puis se remplissent de liquide avant de former une croûte qui se dessèche et finit par tomber. Généralement, les symptômes durent de 2 à 4 semaines et disparaissent d’eux-mêmes. Dans de très rares cas des complications graves peuvent survenir.

La période de contagiosité

De l’apparition des symptômes à la guérison complète des lésions.

Mode de transmission

La VS peut se transmettre par :

  • Les fluides corporels (salive/gouttelettes et possiblement sang, urine et sperme)
  • Les lésions (ulcères et/ou croûtes)

La transmission peut se faire par contact direct étroit et prolongé d’une personne à l’autre, par exemple :

  • Lorsqu’on partage le même domicile, la même résidence
  • Pendant la grossesse de la personne enceinte vers le fœtus
  • Pendant les contacts sexuels (y compris les contacts oraux, avec et sans pénétration).

La transmission peut également se faire par contact indirect dans des lieux collectifs comme par exemple, la buanderie, les vestiaires et les résidences étudiantes :

  • Lorsqu’une personne infectée et symptomatique (surtout en présence de lésions ou ulcères ou croûtes) touche des objets (vêtements, literie, banc de la toilette, divan, appareils électroniques, des surfaces, etc.) et qu’une autre personne est en contact avec les objets contaminés.

Par conséquent, n’importe qui peut contracter et transmettre l’infection, indépendamment de :

  • Son sexe
  • Son origine
  • Son genre
  • Son orientation sexuelle

*Informations fournies par L’équipe de garde – Prévention et contrôle des infections jeunesse 0-25 ans, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Direction régionale de santé publique, Secteur Jeunesse 0-25 ans

Protocole pour les étudiants et le personnel*

Pour les personnes exposées ou ayant été en contact avec un cas, les recommandations sont de :

  • Surveiller leurs symptômes pendant les 21 jours suivant la dernière exposition à risque
  • Se prévaloir de la vaccination antivariolique préférablement dans les 4 jours suivant l’exposition pour prévenir l’infection et jusqu’à 14 jours pour réduire la gravité de la maladie
  • Si elles développement des symptômes compatibles avec la VS, consulter un médecin, éviter les contacts avec des personnes à risque de complications (enfants, personnes enceintes, personnes immunodéprimées) couvrir leurs lésions et porter un masque médical

L’essentiel est de communiquer et consulter rapidement un professionnel de la santé pour effectuer les actions nécessaires selon la situation. Consulter la section Quoi faire après un contact rapproché avec un cas suspect, un cas confirmé ou en cas de symptômes : https://santemontreal.qc.ca/population/fh/actualites/nouvelle/ce-quil-faut-savoir-sur-la-variole-simienne-a-montreal/

*Informations fournies par L’équipe de garde – Prévention et contrôle des infections jeunesse 0-25 ans, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Direction régionale de santé publique, Secteur Jeunesse 0-25 ans

Se faire vacciner

La vaccination contre la variole simienne, qui permet de réduire ou de prévenir l’apparition de symptômes, est actuellement offerte :

Aux personnes qui ont eu, au cours des 14 derniers jours :

  • un contact direct (peau à peau) avec une personne infectée par la variole simienne (cas confirmé ou probable) ;
  • un contact direct avec des objets ou de la literie potentiellement contaminés par le virus de la variole simienne dans un lieu de socialisation ou un événement GBTQ avec sexualité sur place ;
  • un contact physique à moins d’un mètre sans masque durant au moins 3 heures (cumulatif sur 24 h) avec une personne infectée par la variole simienne (cas confirmé ou probable).

Aux hommes et aux personnes de la communauté GBTQ qui ont des contacts sexuels avec au moins un partenaire masculin, à Montréal :

  • autre qu’un partenaire sexuel régulier et exclusif ;
    dans un lieu de socialisation ou un événement GBTQ avec sexualité sur place ;
  • en échange d’argent ou d’autres biens et services (donnés ou reçus).

Aux travailleurs ou bénévoles dans un lieu de socialisation ou un événement GBTQ avec sexualité sur place, à Montréal.

Aux personnes travaillant dans l’industrie du sexe.

Le vaccin peut être administré uniquement aux personnes ne présentant pas de symptômes.

IMPORTANT

La 2e dose est réservée exclusivement aux personnes immunodéprimées, sur prescription d’un médecin. Les personnes vivant avec le VIH sont éligibles pour une 2e dose si elles ont un décompte de cellules CD4 inférieur à 500/mm3 ou si elles ne bénéficient pas d’un traitement antirétroviral efficace.

Prendre un rendez-vous pour un vaccin en ligne : https://portal3.clicsante.ca/ 

Le service de sécurité

Le service de sécurité du campus est situé à la réception du pavillon C. En cas d’urgence, appelez immédiatement le service de sécurité du campus ou le 9-1-1.

Téléphone : 514-731-2296 poste 0

Procédures d’urgence

En cas d’urgence sur le campus, connaître les procédures correctes peut vous sauver la vie et celle de vos proches.

Incendie et évacuation

Lorsque vous entrez dans l’un des bâtiments de notre campus, il est toujours bon de repérer :

  • Les plans d’évacuation en cas d’incendie sur les murs.
  • Les extincteurs (à chaque étage).
  • Les escaliers alternatifs (un au bout de chaque couloir).

Si l’alarme incendie retentit :

  • Arrêtez ce que vous êtes en train de faire et commencez immédiatement à sortir du bâtiment en utilisant la cage d’escalier la plus proche et la plus sûre.
  • Évitez d’utiliser le(s) ascenseur(s).
  • Marchez de manière calme et ordonnée.
  • Rendez-vous au point de regroupement d’urgence (voir ci-dessous) et attendez de nouvelles instructions.

S’il y a une présence de fumée :

  • Restez calme ; ne criez pas et ne paniquez pas.
  • Se mettre le plus près possible du sol.
  • Si possible, couvrez-vous la bouche avec un masque ou un morceau de tissu.
  • Localisez la sortie la plus proche.
  • Si la porte de la pièce où vous vous trouvez est fermée, touchez légèrement la poignée de la porte avant d’essayer de l’ouvrir (s’il y a un incendie de l’autre côté de la porte, la poignée sera chaude au toucher).
  • Si vous êtes en mesure de sortir en toute sécurité de la salle dans laquelle vous vous trouvez, restez baissé, cherchez les panneaux de sortie de secours et sortez du bâtiment en empruntant l’escalier le plus proche et le plus sûr.
  • Si vous êtes enfermé dans une salle, essayez d’appeler à l’aide ou utilisez votre téléphone portable pour appeler le 9-1-1. N’ouvrez pas la porte car le feu se propagerait dans la pièce où vous vous trouvez.

Les points de regroupement d’urgence :

  • En cas d’évacuation des pavillons A ou B, sortez et rendez-vous sur le stationnement de la succursale Shell et attendez les instructions.
  • En cas d’évacuation du pavillon C, sortez et rendez-vous sur le stationnement vacant à côté du pavillon et attendez les instructions.
  • Si vous étiez en classe, rencontrez votre enseignant(e) pour prendre les présences.
  • Une fois que toutes les personnes ont évacué le bâtiment, tous les enseignant(e)s doivent utiliser leur feuille de présence pour déterminer si des élèves sont encore dans le bâtiment.
  • Si un étudiant est suspecté d’être encore dans le bâtiment, il doit être signalé immédiatement au coordonnateur des urgences du Collège TAV.
  • En cas d’urgence incendie, évitez de vous rassembler devant les bâtiments du campus afin de laisser aux premiers intervenants l’espace nécessaire à l’accomplissement de leur mission.

Coordonnateur en situation d’urgence du Collège TAV :

  • Elazar Meroz, Directeur des études

 

Violence physique ou sexuelle

  • Si possible, essayez de ne pas aggraver la situation.
  • Échappez à la situation dès que possible.
  • En cas d’urgence, appelez le 9-1-1 ou trouvez le membre du personnel le plus proche.
  • Signalez l’incident au Conseillère en matière de violence sexuelle et de ressources.
  • Parlez-en à un ami ou à un membre de votre famille.
  • Demandez l’aide d’un professionnel.

Individu armé*

Si un individu armé entre dans le bâtiment ou dans votre voisinage et que vous ne pouvez pas sortir du bâtiment en toute sécurité :

  • Saisissez toute autre personne près de vous et allez dans la pièce ou la salle de classe la plus proche.
  • Éteignez les lumières.
  • Fermez et verrouillez la porte.
  • Asseyez-vous dans un endroit de la pièce qui n’est pas visible depuis la fenêtre de la porte de la classe. Si possible, cachez-vous derrière un gros objet.
  • Mettez votre téléphone cellulaire en mode silencieux.
  • N’essayez pas de passer un appel téléphonique au cas où l’individu armé serait à proximité et écouterait.
  • Éteignez toute(s) source(s) de bruit.
  • Restez calme et silencieux et attendez qu’un agent du service de police ou un membre de la direction de TAV ouvre la porte à l’aide du passe-partout.
  • N’ouvrez la porte à personne car l’individu armé pourrait se faire passer pour un officier de police ou un membre du personnel de confiance.

Lorsque les policiers arrivent :

  • Restez calme, et suivez les instructions des agents.
  • Posez tous les objets que vous tenez dans vos mains (sacs, vestes, etc.).
  • Levez immédiatement les mains et écartez les doigts.
  • Gardez les mains visibles à tout moment.
  • Évitez de faire des mouvements rapides vers les agents, par exemple en vous agrippant à eux par sécurité.
  • Évitez de montrer du doigt, de crier et/ou de hurler.
  • Ne vous arrêtez pas pour demander de l’aide ou une direction aux agents lors de l’évacuation, avancez simplement dans la direction d’où les agents entrent dans les locaux.

Si vous êtes en mesure de sortir du bâtiment en toute sécurité :

  • Appelez immédiatement le 9-1-1 et signalez une situation de tireur actif.
  • Essayez de rester calme et fournissez à l’opérateur :
  • le lieu ;
  • votre nom ;

et si possible

  • le nombre d’individus armés ;
  • la description de l’individu ou des individus armés ;
  • le nombre de victimes potentielles encore à l’intérieur du bâtiment.

*Certaines parties de cette procédure ont été fournies par le ministère américain de la Sécurité intérieure.

Les PRU (Points de regroupement d'urgence)

Emergency gathering points

En cas d’évacuation des pavillons A ou B, sortez et rendez-vous sur le stationnement de la succursale Shell et attendez les instructions.

En cas d’évacuation du pavillon C, sortez et rendez-vous sur le stationnement vacant à côté du pavillon et attendez les instructions.

REMARQUE

Ces procédures ne sont pas destinées à provoquer de l’anxiété. Les situations d’urgence, telles que celles énumérées ci-dessus, sont rares, mais il est possible qu’elles se produisent. Cela dit, il est essentiel que tous les membres de notre communauté connaissent les procédures à suivre en cas d’urgence.

Mise à jour : 13 septembre 2022

Avez-vous des questions ou des commentaires?
Aller au contenu principal